background
logotype

Les lieux comme les êtres ont une histoire.
Une histoire d’écriture, plus précisément celle des écritures.
Qu'elles soient scénographiques, dramatiques, chorégraphiques…
Nous souhaitons que le théâtre Alizé soit une scène inscrite
dans le présent, le ici et maintenant.
Depuis 1998, nous nous attelons à faire du théâtre Alizé
une page d’écriture contemporaine.


Hombre mudo (peinture Angel Ortiz - Mexique)

BOUCHE COUSUE

La solitude face à l’incompréhension, l’intolérance, la discrimination
La différence, dogme de la peur de l’inconnu
Je suis à contre courant
Fermer la bouche pour ne pas me taire
Le silence, arme redoutable que j’utilise parfois pour dire ce que je pense
Penser ne demande pas de bouche
Pour entendre pas besoin d’oreilles
Les mots sortent des bouches cousues, pénètrent sous la peau et se répandent dans l’air
L’air du temps où se succèdent les événements et se déroulent les existences
Censure, privilège des rois
Censure officielle, officieuse, les formes sont nombreuses
"Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur" (Beaumarchais)
"La parole n’a pas été donnée à l’homme, il l’a prise" (Aragon)
L’expression, liberté abolie par le terrorisme
Où sont les dissidents qui oseront briser le silence ?

Isabel Patinha
Directrice Artistique
Théâtre Alizé,
Comédienne, Metteur en scène

Théâtre de l'Alizé